63. Peut-on faire aujourd'hui confiance aux autorités romaines ?